La crise sanitaire traversée génère un stress important et de potentiels troubles anxieux et de l’humeur.

En France, la période de pandémie a obligé un tiers des salariés à passer en télétravail pour limiter la propagation du coronavirus. Mais non sans conséquence sur la santé mentale : une enquête Opinion Way réalisée pour Empreinte Humaine, un cabinet conseil en qualité de vie au travail, et parue le 20 avril révèle que 44% des salariés, soit près d’un sur deux, sont en situation de détresse psychologique.

La détresse psychologique ressentie regroupe des symptômes de dépression, d’épuisement ou de stress chronique. S’ils ne sont pas traités, ces signaux risquent d’engendrer par la suite des troubles mentaux plus ou moins sévères comme des phobies, une anxiété généralisée, voire le syndrome de stress post-traumatique.

Voilà pourquoi il est important que l’état psychologique des personnes concernées ne soit pas négligé.

Prenez soin de vous : apprenez et pratiquez ces méthodes (sophrologie, hypnose, EMDR / approche RITMO®) pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête, mieux gérer vos émotions, et savoir prendre du recul, …

Le Cabinet a ré-ouvert ses portes le 11 mai avec toutes les précautions sanitaires nécessaires:

– Un temps minimum entre chaque client pour aérer et désinfecter les surfaces touchées,

– Ecran de protection transparent en plexiglas (c’est plus sympa pour échanger),

– Mise à disposition de gel hydroalcoolique,

– Distance de plus de 2 m avec le client,

– Port du masque pour moi, comme pour le client.

Contactez-moi pour de plus amples renseignements et prendre rendez-vous si vous le souhaitez: 07.68.21.36.30 ou contact@sandrinelegall.fr.